Une famille de Perpezat décimée par la guerre de 1914 – 1918

Joseph BOURDASSOL né à Perpezat le 27 juillet 1841 et Jeanne BONNABRY, née à Perpezat le 18 mai 1854 se sont mariés le 25 juin 1886 à Perpezat. Lui est le fils de défunt Jean et de Maria GARABON, cultivateurs à Angle-Bas. Elle, la fille de Léger et de Marie VAZEILLE, cultivateurs à Angle-Haut. De leur union sont nés 5 enfants :

  • Antoinette, le 21 novembre 1886 ;
  • Joseph, le 18 mai 1888 ;
  • Georges Jean-Baptiste, le 4 novembre 1889 ;
  • François, le 24 novembre 1891 ;
  • Jean-Baptiste, le 16 avril 1894.

Antoinette

Décédée à Perpezat le 9 août 1966.

Joseph

Soldat de la classe 1908. Matricule 863 au recrutement de Riom.

Service militaire au 38e Régiment d’Infanterie de Saint-Etienne sous le matricule 1421, du 7 octobre 1909 au 24 septembre 1911.

Mobilisé le 3 août 1914, au 238e Régiment d’Infanterie de Réserve

il passe au 216e Régiment d’Infanterie de Réserve après la dissolution du 238e Régiment d’Infanterie, le 1er juillet 1916, matricule 01825, probablement dans le 3e Bataillon formé d’anciens du 238e Régiment d’Infanterie.

Disparu, le 26 octobre 1916, à Verdun, au Sud du Fort de Vaux (Meuse). Voir sur chtimiste et page 26-27 du JMO du 216° RI 26N717/2

Déclaré Mort pour la France, le 26 octobre 1916, par jugement du tribunal de Clermont-Ferrand en date du 12 juillet 1921.  (Mémoire des Hommes) (Mémorial GenWeb) L’acte de décès a été transcrit à Perpezat, le 24 octobre 1921. Inscrit sur le Monument aux Morts et une Plaque Commémorative à Perpezat.

Cité à l’ordre de la Brigade, n° 19 : « Employé comme coureur pendant la bataille de Verdun, a fait preuve à plusieurs reprises de courage et de bravoure. »

Georges Jean-Baptiste,

Soldat de la classe 1909. Matricule 1266 au recrutement de Riom.

Parti le 1er octobre 1910, a fait son service militaire au 16e Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand – Montbrison . 1° Bataillon, 4° Compagnie, matricule 2309. Rentre chez lui le 25 septembre 1912.

Mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie, 1er bataillon, 4e compagnie, passé à la 2e compagnie, le 12 septembre 1916, matricule 03660.

Disparu, le 13 avril 1917, à Œstres, commune de Saint-Quentin (Aisne). Même unité (16° RI, même lieu, même date que son frère Jean-Baptiste.

Déclaré Mort pour la France, le 13 avril 1917, par jugement du tribunal de Clermont-Ferrand en date du 17 juillet 1921. (fiche Mémoire des Hommes) (Mémorial GenWeb)

L’acte de décès a été transcrit à Perpezat, le 11 octobre 1921.

Il repose dans la tombe 401 (Sépulture de Guerre) de la Nécropole Nationale de Saint-Quentin (Aisne).

Inscrit sur le Monument aux Morts et une Plaque Commémorative à Perpezat.

François,

Soldat de la classe 1911. Matricule 881 au recrutement de Riom.

Incorporé à compter du 9 octobre 1912, au 98e Régiment d’Infanterie de Roanne, sous le matricule 3951.

Disparu, le 20 août 1914, à Sarrebourg (Moselle).

Déclaré Mort pour la France, le 20 août 1914, par jugement du tribunal de Compiègne en date du  28 juillet 1920. (Mémoire des Hommes) (Mémorial GenWeb)

L’acte de décès a été transcrit à Canly (Oise), le 28 décembre 1920.

Inscrit sur le Monument aux Morts et une Plaque Commémorative à Perpezat et sur le Monument aux Morts de Canly (Oise)

Jean-Baptiste

Soldat de la classe 1914. Matricule 2030 au recrutement de Riom.

Mobilisé à compter du 7 septembre 1914,  au 16e Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand – Montbrison, sous le matricule 6034.

Disparu, le 13 avril 1917, à Œstres, commune de Saint-Quentin (Aisne).  Même unité (16° RI), même lieu, même date que son frère Georges Jean-Baptiste.

Déclaré Mort pour la France, le 13 avril 1917, par jugement du tribunal de Clermont-Ferrand en date du 12 juillet 1921. (Mémoire des Hommes) (Mémorial GenWeb)

L’acte de décès a été transcrit à Perpezat, le 11 octobre 1921.

Inscrit sur le Monument aux Morts et une Plaque Commémorative à Perpezat

Journée du 13 avril 1917 (JMO du 16e RI, pages 14 et 15)

A 5 heures, déclenchement de l’attaque sur le saillant de Rocourt. Elle est menée par les 2e et 3e bataillons ; le 1er bataillon est en réserve.

L’attaque se heurte à des réseaux de fil de fer absolument intacts ; les trois lignes boches sont, de plus, défendues par de nombreuses mitrailleuses.

Cependant, à gauche, la 11e compagnie réussit à s’introduire dans le saillant de Rocourt et à progresser jusqu’à la 2e ligne – 1 officier et 10 hommes du 115e régiment d’infanterie allemande sont faits prisonniers.

A 7h 30, les boches déclenchent sur cette compagnie une violente contre-attaque qui est repoussée avec de très grosses pertes.

Mais après une 2e, puis une 3e contre-attaque, cette compagnies est obligée de se replier et regagne nos lignes après avoir subi de fortes pertes.

9 heures, violente réaction de l’artillerie boche sur nos tranchées.

15h 35, réception d’un ordre téléphoné prescrivant que l’attaque de ce matin doit-être recommencée à 18 heures.

A 18 heures, déclenchement de l’attaque qui est menée par les 1er et 2e bataillons ; le 3e bataillon est en réserve.

A 19h 30, comme le matin, l’attaque est arrêtée devant les réseaux qui sont toujours intacts.

La 1ère compagnie réussit à s’introduire jusqu’à la 3e ligne boche ; elle fait 5 prisonniers du 115e. Elle a malheureusement le sort de la 11e compagnie et est obligée de se replier après avoir repoussée 3 violentes contre-attaques allemandes.

Après ces deux affaires où les hommes du régiment ont fait preuve d’une bravoure sans égale, les pertes du régiment sont les suivantes :

Tués : 4 officiers et 65 hommes de troupe

Blessés : 9 officiers et 259 hommes

Disparus : 2 officiers et 88 hommes.

Mémoire des hommes – Journaux des unités – 16e régiment d’infanterie – 26 N 587/3

Créé le 20 novembre 2013 par Jacques GOMOT – CGHAV 2318

Mis en ligne le 20 décembre 2013 / Jean-François CROHAS – CGHAV 739

Ce contenu a été publié dans 14-18, BOURDASSOL, Morts pour la France, Témoignages, Vie quotidienne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *