Migrants Auvergnats , quelques bases (01)

Geneviève Le BLANC (CGHAV 1311) nous livre un résumé de divers échanges sur le forum du CGHAV, concernant les migrants Auvergnats.

DEFINITION

Jean-Noël MAYET écrit dans un message du 16/05/2010 :

Les migrations de nos ancêtres, sont souvent très structurées. Elles s’inscrivent dans des logiques économiques : taillandiers et boulangers du Cantal, scieurs de long des Combrailles, du Livradois, etc., tailleurs de pierre des Combrailles et du Limousin… Si l’un de ces migrants ne revient pas au pays, c’est en règle générale, parce qu’il est mort… ou marié…

Dans ce dernier cas, le premier installé sera un point d’accueil pour pour ses parents, frères, cousins, neveux…

Il cite Abel POITRINEAU  qui explique quant à lui que « Pour la majorité des migrants (…) il ne s’agit en rien de mouvements définitifs (…)”. (voir)

Jean-Noël MAYET donne l’exemple des BERAUD qui semblerait indiquer une filière liée aux métiers du tissage ou de la laine, entre sud du massif Central et Languedoc

MÉTIERS CONCERNÉS

Je les cite ici sans ordre particulier : Scieurs de long, sabotiers, maçons et tailleurs de pierre, pionniers (terrassiers, militaires sapeurs), étameurs du Cézallier, ramoneurs de l’Artense, chiffonniers et récupérateurs du Livradois et du Cézallier, marchands de toile de diverses origines auvergnates, boulangers, chaudronniers …

Sources :

Jean-François CROHAS 17/07/2011 message 15900

Jean-Noël MAYET 12, 13 et 14/07/2011 message 18884

Jean-Louis MARSSET et Line LEMAITRE 12/07/2011 messages 15878 et 15875

Alain ROSSI 09/10/ 2008 message 10452

BIBLIOGRAPHIE et WEBGRAPHIE

==> « Remues d’hommes : essai sur les migrations montagnardes en France, XVII-XVIIIe siècles » Abel POITRINEAU

Voir aussi l’article qui traite de ce livre, de  Jean-Pierre POUSSOU in ‘Annales’. Économies, Sociétés, Civilisations  – 1986   Volume   41- n° 5 pp. 1086-1088 à trouver sur Persée http://www.persee.fr/

==> “Les migrants limousins du bâtiment au tournant des XIXe et XXe siècles : Le feuilleton d’un anonyme et le rôle de l’Église : La vie des hommes et leur héritage bâti dans la Combraille” Jean-Marie ALLARD, Alain CAROF, Jean-Luc DE OCHANDIANO, Alain FAURE, Jean MARTIN, Roland NICOUX, Louis PÉROUAS. Editeur : Association les Maçons de la Creuse, Felletin 2009, 237 p. cité par Annie FRIER, message du 11/07/ 2009

==> « Les migrants de d’Auvergne et du Limousin au XX° siécle » Marc PRIVAL Institut d’Etudes du Massif-Central, 1979, , 315 pages. Cet ouvrage vient d’être réédité avec quelques mises à jour, et surtout une abondante iconographie, par les Editions de la Montmarie. Cité par Henri PONCHON, message du 21/02/2009

==> « Les espagnols de l’Auvergne et du Limousin du 17e au 19e siècle« , Abel POITRINEAU, 270 pages, éd. Malroux-Mazel, Aurillac 1985. Cité par Jean-Pierre BATISSE, message 11261 du 21/02/2009

==> « Les Auvergnats de Castille, renaissance et mort d’une migration » par Rose DUROUX, université Blaise Pascal, 1992 470 pages. Cité par Jean-Pierre BATISSE, message 11261 du 21/02/2009 et qui précise : Il est bien sur impossible de résumer ici ces deux ouvrages passionnants. C’était par milliers que les Auvergnats du Cantal partaient en Espagne au 18° siècle pour des périodes plus ou moins longues. Les Espagnols, riches de leurs conquêtes américaines, confiaient les travaux les plus ingrats et les plus pénibles à ces cantaliens. 

==> “Les migrations saisonnières au XIXe siècle, à la lumière des passeports à l’intérieur l’exemple de la commune de Job”  Jacques DIXMERIAS. in n° 33-2011 revue du GRAHLF  « Chroniques historiques du Livradois-Forez” Cité par Jean-François CROHAS, message du 20/07/2011

==> « La grande histoire des scieurs de long »  Annie ARNOULT (CGHAV 1885)  en 1998 éd. Association les scieurs de long du Massif Central, 1996 – 2 vol. Depuis, elle continue à  recenser les scieurs de long originaires du Massif Central (15-19-23-42-43-63-87) qui se sont mariés, sont décédés ou se sont installés pour tout autre raison au loin. Cité par Pierre MALHIERE  et Jean-Pierre BARTHELEMY,  messages 17534 et ? du 04/05/2012

==> http://www.visasenbordelais.fr/ L’émigration au départ de Bordeaux au cours du 19e. Cité par Jean-Pierre BATISSE, message 18185 du 16.10.2012

==> http://lyon.voyeaud.org/ Cité par Henri PONCHON, message 16720 du 31/12/2011

==> http://www.francogene.com/ Index des départements français d’où sont partis des auvergnats pour les Etats-Unis. Cité par Geneviève Le BLANC, message 19820 du 19/06/2013 message 19820

Individus retrouvés

Jean-Pierre BARTHELEMY reprend ce type de données pour parution dans « A moi Auvergne » sous la rubrique « Auvergnats en migration » publiée régulièrement dans la revue.

Et comme je m’interrogeais sur la façon possible de les regrouper, Alain Rossi dans son message du 23/04/2012 répondait : … pour les 75 derniers numéros nous possédons les fichiers de création .  Ils doivent simplement être mis dans un format « cherchable » aisément (ce qui n’est pas forcément le cas d’un fichier de traitement de texte) Il reste le problème de standardisation suffisante des patronymes et des lieux.

Voici les patronymes que j’ai pu retrouver au fil des messages, mais sans pouvoir m’appuyer aussi malheureusement sur la revue.

Pour retrouver les informations complémentaires mises sur chacun d’eux, retournez sur le forum.

ANDRETE, + à Cournonterral, Hérault – cf forum 16/05/2010 message 13837

BERAUD, + à Cournonterral, Hérault – cf forum 16/05/2010 message 13849

CHABOSSON, X à Versailles, Yvelines – cf forum 22/01/2001 message 60

CHAMPROUX, ° à Les Granges, Aube – cf forum 08/10/2013 message 20370

CHAPAT,  X et ° à Guiscard, Oise – cf forum 18/05/2008 message 9833

CHATAIN, + Laprade (?), Gironde – cf forum 19/04/2013 message 19398

DARLES, X Tramayes, Saône-et-Loire – cf forum 05/09/2013  message 20223

JALAT, X Mérinchal, Creuse – cf forum 28/03/2011 message 15520

MARQUET, X Neuvilly en Argonne, Meuse – cf forum 22/06/2013 message 19867

SABATIER, X Moutier-d’Ahun, Creuse – cf forum 27/03/2011 message 15505

SAUVADE, + à Annonay, Ardèche – cf forum 18/05/2008 message 9833

VIRVER (Vilvaire,… ) X+ à Drambon (Côte d’Or – cf forum 18/04/2013 message 19396

 Quelques pistes

A propos des sabotiers migrants de Marat, Annie MARCHAIS-NONON signale dans son message du 02/01/2011 qu’elle en a trouvé en Touraine. Entre autres, des BEAL.

Rédigé le 23/11/2013 – Geneviève Le BLANC – CGHAV 1311

Mis en ligne le 14/12/2013 – Jean-François CROHAS – CGHAV 739

Ce contenu a été publié dans Éléments de base, Migrations auvergnates. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *