Les limites de l’autorité paternelle face aux droits patrimoniaux dans le Gévaudan médiéval

Transmis par Jean-Noël MAYET (CGHAV 657)

Un lien vers un publié en 1997 dans les Cahiers de Recherches Médiévales et Humanistes », qui concerne le Gévaudan, mais qui a le double avantage :

– d’offrir un bon éclairage historique sur la famille dans le sud du Massif Central,

– de mieux comprendre la mécanique des actes notariés (les donations, les contrats de mariage s’inscrivent dans des stratégies familiales).

 http://crm.revues.org/961

CMRH 131214 a

 Le 14/12/2013

 

Ce contenu a été publié dans Autorité parentales, Epoque médiévale, Techniques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *